Histoire | Site officiel de la commune d'ALSTING
Site officiel de la commune d'ALSTING

Histoire


Certains écrits historiographiques anciens (annales de Saint Vaast écrits au 10ème siècle) font état d’un certain Alstingus, qui, de passage avec les armées franques dans les années 890, pourrait être à l’origine du nom de notre village.

Ou serait-ce un certain Alster, citoyen germanique qui, en 1236, serait à l’origine du nom d’Alsting ?

Toujours est-il que dès le Moyen-Âge, Alstingen (1594) ou Altzing (1797) figura en tant que hameau dépendant de Hessling parmi les propriétés du Chapitre de Sankt Arnual.

Zingzing ou Zintsingen (1594) ou Zinzingen (1618) fut déjà citée en 1202 comme implantation d’une ferme appartenant au Chapitre de Sankt Arnual.

Jusqu’à la « Guerre de Trente Ans » (1618-1648), le petit hameau actuel Hessling était un village important de la seigneurie de Forbach, le centre d’une paroisse qui comprenait les villages de Hesseling, d’Alsting, de Zinzing et d’une partie de Spicheren appelée Ruchlingen.

Le village de Hessling fut détruit pendant la guerre de Trente Ans (1632). Seule l’église fut reconstruite, près de laquelle s’élevèrent plus tard les écoles.

Alsting prit peu à peu la fonction de village principal dont Hessling et Zinzing restèrent dépendants.

La collégiale de Sankt Arnual y possédait des terres. Après sa suppression (1569), elles furent confisquées par le comte de Nassau-Sarrebrück. Par les traités de 1766 et de 1768, son successeur les cédait à la France qui venait d’acquérir le duché de Lorraine en 1766.

Depuis 1790, Alsting est une commune autonome du canton de Forbach.

cassini

Carte de Cassini (18ème siècle)