Commémoration du centenaire de la Grande Guerre | Site officiel de la commune d'ALSTING
Site officiel de la commune d'ALSTING

Commémoration du centenaire de la Grande Guerre

11 novembre 2018… Cent ans déjà ! Cent ans de la fin d’une guerre qui ne devait durer que quelques mois.

Combien de larmes de joie et de tristesse ont coulé ce 11 novembre 1918 lorsque les cloches ont annoncé la fin de la guerre ?

Combien de familles d’Alsting ont été meurtries, amputées et transformées à tout jamais ?

En cette journée, plus qu’un jour de fête, nous avons exercé notre devoir de mémoire pour tous ceux et celles qui ont traversé nos routes pour défendre notre pays de l’ennemi. Nous nous devons de leur rendre hommage !

Qui aurait pensé que ce 28 juillet 1914 l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand à 2 000 km de notre village, allait être à l’origine de 10 millions de morts, dont 1 400 000 étaient français, 3 000 000 de blessés, 740 000 invalides et 750 000 orphelins ?

Le monde a connu 1 561 jours de combats, dont dix mois d’enfer à Verdun. La victoire de Verdun, le 18 décembre 1916, a un goût amer : 300 jours de combat ; 163 000 morts et 210 000  blessés, rien que du côté français. 800 km de tranchés de la Mer du Nord à la Suisse.

Notre Lorraine a souffert, la France entière a dû apprendre à se relever après un tel désastre. Alsting a souffert de la maladie et du manque de vivres et des vêtements. Les hommes étant mobilisés, les femmes sont restées seules au village et ne touchaient aucune aide. La misère fut le quotidien malheureux de nombreuses familles. En 1918, la terrible épidémie de grippe espagnole toucha le village tuant 4 personnes en deux semaines. N’oublions pas qu’Alsting et Zinzing, tout comme toute la Moselle et l’Alsace, étaient allemands.

Nous passons devant cette grotte chaque jour, témoin de la gratitude des paroissiens après le bombardement qu’Alsting a connu. Les enfants ont eu la vie sauve, forte heureusement les bombes sont tombées à quelques mètres de l »école. Rappelons nous que sa construction à l’initiative de l’abbé Hamann, en 1919-1920, était un remerciement à la Vierge de Lourdes pour la vie de des enfants, selon une des versions existantes. L’autre version, nous parle du retour des hommes rentrés des combats et de leur reconnaissance.

Nous voulons remercier toutes les personnes qui ont participé à cette commémoration, en particulier, Roger Monnet, au nom des Anciens Combattants ; Gérard Fersing (référant défense), Jean-Léon Weislinger, Estelle Aresu (photos) et Patrice Wagner, conseillers municipaux, Brigitte Weber, Martial  Staub et Jean-Luc Monnet, adjoints, les enfants de l’école et Mme la Directrice pour la préparation, à Michel Weislinger, chef du corps des sapeurs-pompiers et à nos sapeurs-pompiers, à René Scherer, et à tous les autres participants que nous ne nommerons pas individuellement. Un merci tout particulier à Georges Michels et Francis Wagner pour les informations présentes dans l’oeuvre « Alsting Zinzing, notre village de A à Z ». Simplement, acceptez notre reconnaissance pour votre aide à la préparation de cet événement.

M. Jean-Claude Hehn, maire d’Alsting, et Mme Ana Mercedes MEYER, adjointe au maire.